LA VALENSOLAISE

“Dans un coin reculé de Provence, loin des villes et de ses brouhahas constants, dort une mer éphémère. Calme et enivrante, elle éclos à l’aube de l’été, déployant ses reflets violacés sous le ciel bleu de Provence.

Les champs de lavande, cultivés dans les hauteurs du petit pays, offrent un spectacle visuel et sensoriel fabuleux. Le violet est une couleur rare. Ces vagues de lavande sont donc un trésor, collaboration de l’Homme et de sa Mère Nature.”

 
 
 
 

“Lorsque je me promène à travers les allées de fleurs, l’odeur qui s’y émane vient chatouiller mes narines, entêtante. Le soleil cuisant enveloppe mon corps de ses rayons brûlants. Le bourdonnement des abeilles butineuses s’élève et navigue autour de moi. Le calme du paysage m’invite au silence et à l’humilité.”